Comment prier / réciter le chapelet

croix chretienne

La prière est un moment privilégié pour se rapprocher de Dieu et nourrir notre vie spirituelle. Le chapelet est un outil traditionnel de la prière catholique, permettant de méditer les mystères de la vie du Christ en récitant des prières répétitives comme le “Notre Père” et le “Je vous salue Marie”. Découvrons ensemble comment prier avec un chapelet.

Découvrir le chapelet

Le chapelet catholique est un objet de dévotion composé d’un rang de grains enfilés sur une cordelette. Son histoire remonte au 12ème siècle, lorsque la récitation répétitive du “Je vous salue Marie” s’est développée pour accompagner la méditation des mystères du Christ. Aujourd’hui, le chapelet se présente sous différentes formes : en bois, en métal, en perles… Il se compose de 5 dizaines de 10 grains, séparées par des grains plus gros. Ces dizaines permettent de réciter des prières tout en méditant sur un mystère donné. Le chapelet s’utilise donc en égrenant les grains entre ses doigts tout en pensant à un passage de la vie de Jésus et de Marie.

Apprendre à prier avec le chapelet

Bien prier avec un chapelet requiert de suivre certaines étapes. Tout d’abord, il faut faire le signe de croix puis réciter le “Je crois en Dieu” ou le Credo pour affirmer sa foi. Ensuite, on dit un “Notre Père” suivi de 3 “Je vous salue Marie” et d’un “Gloire au Père”. On arrive alors au coeur du chapelet avec la méditation des mystères répartis en 4 séries : les mystères joyeux, douloureux, glorieux et lumineux. Chaque dizaine permet de méditer un mystère particulier : on dit un “Notre Père” puis 10 “Je vous salue Marie” sur chaque grain, avant de conclure par un “Gloire au Père”. Il est essentiel pendant cette phase de réfléchir au passage biblique lié au mystère tout en laissant parler son coeur. On peut aussi ajouter une intention de prière personnelle à chaque dizaine.

Lire :  Jeunes parents : nos conseils pour améliorer vos rythmes de sommeil

Astuces pour prier régulièrement le chapelet

Pour que la prière du chapelet devienne une habitude, il est bon de créer un rituel autour d’un moment précis de la journée. Le matin, le soir, avant les repas… Chacun peut trouver le moment qui lui convient le mieux. Il est aussi recommandé de choisir un chapelet que l’on aime toucher et manipuler, par exemple en bois ou en malachite. En avoir plusieurs exemplaires à disposition dans des endroits stratégiques (sac, voiture…) permet de toujours l’avoir avec soi. Le prier en musique ou en suivant les mystères dans la Bible rend la prière plus vivante.

Le chapelet, un trésor spirituel à partager

La dévotion du chapelet peut se vivre seul mais aussi en famille, entre amis ou en paroisse. Transmettre cette prière aux plus jeunes est un beau cadeau à leur offrir. Vivre ce temps de méditation à plusieurs, en présentant au Seigneur les joies et peines de chacun, crée une belle communion fraternelle. S’entraider par l’intercession de la Vierge Marie tisse aussi des liens spirituels profonds. Le chapelet est ainsi un trésor à mettre en commun pour grandir dans la foi et la charité.